Série v4.7 – Nouveaux smartstarters

Ce billet fait partie d’une série de billets sur les nouveautés de la version 4.7, mise à disposition le 22 septembre 2016.

Nous vous avions précédemment parlé des App-Accelerators, sachez qu’avec la sortie de la 4.7, ils ont changé de nom et s’appellent maintenant les SmartStarters. Il s’agit d’applications K2 autonomes (dans le sens non intégrées à des outils spécifiques du SI et donc qui ne nécessitent que K2 pour fonctionner) disponibles en téléchargement pour nos clients et partenaires.

Les cas d’usage des smartstarters :

  • Déployer un smartstarter juste après une installation d’un serveur K2 afin de valider le fonctionnement de ce dernier.
  • Utiliser un smartstarter pour faire des démonstrations de ce qu’on peut faire avec K2.
  • Utiliser un smartstarter pour donner des idées à votre métier.
  • Utiliser un smartstarter sur votre production.
  • Adapter un smartstarter existant à votre besoin.
  • Les smartstarters s’appuient sur les bonnes pratiques de réalisation d’applications K2, vous pouvez donc vous inspirer de leur conception pour vos propres applications.

Tous les smartstarters déjà existants ont été améliorés pour la sortie de la 4.7 et de nouveaux sont donc disponibles. Si vous souhaitez la dernière version d’un smartstarter, il vous faudra nécessairement un serveur K2 en version 4.7. Ceci est également vrai pour le K2 Workdesk : qui est un portail d’applications K2 complètement configurable qu’il faudra installer au préalable (avec l’App Framework).

Si un sujet traité par les smartstarters vous intéresse, n’hésitez pas à le télécharger et l’essayer. Ils se déploient et configurent en quelques minutes. Malgré une très bonne documentation fournit lors du téléchargement, nous essaierons de détailler certains exemples (en vidéo) dans de prochains billets.

NB : comme pour les applications mobiles, les smartstarters disposent de leur propre cycle d’évolution, il est donc possible qu’il y ait des modifications ou de nouveaux smartstarters en dehors de la sortie d’une nouvelle version de K2 blackpearl ou K2 smartforms.

Cliquez sur l’icône  pour accéder au visionnage de la Web Démo correspondante.

Rappel sur les smartstarters pré-4.7

  • Leave Request (Demande de congés)
  • New Idea Submission (Nouvelle idée)
  • Expense Claim (Remboursement de note de frais)  
  • Ad hoc Task Management (Gestion de tâches Ad-Hoc)
  • Travel Request (Demande de voyage) 
  • Incident Management (Gestion d’incidents)
  • Capex Request (CAPital EXpediture ou gestion des demandes d’investissement)
  • Defect Tracking (Gestion des anomalies)
  • Document Review (Revue de document)
  • Time Management (Gestion des temps)
  • System Access Request (Gestion des demandes d’accès) 
  • Change Management (Gestion des changements)

Ces smartstarters sont téléchargeables ici et disposent d’une version pour environnement 4.6.11 et d’une version améliorée pour environnement 4.7.

Les nouveaux smartstarters

  • IT Asset Request (Demande de logiciels/Matériel informatique).
  • Corporate Communication (Gestion des communications internes). 
  • Job Posting (Gestion des ouvertures de poste).
  • IT Issue Report (Remontée d’incidents IT).
  • Training Request (Demande de formation).
  • Employee Self-Service (Address) (Modification de ses informations personnelles).
  • IT Service Request (Demande d’intervention IT).
  • New Distribution List Request (Demande de création de liste de distribution).
  • FAQ Review (Revue de publication de FAQ).
  • Press Release Review (Revue de communication de presse).
  • Employee Off-Boarding (Gestion du départ des collaborateurs).
  • Social Media Post Review (Revue des publication sur réseaux sociaux).
  • Event Planning (Planification d’événements).

Ces smartstarters sont téléchargeables ici et sont uniquement disponibles sur environnement 4.7.

Les étapes à suivre à suivre pour les déployer

Avant l’installation de votre 1er smartstarter, il faudra :

  • Déployer l’App Framework (il s’agit d’objets K2 communs et donc nécessaires à tous les smartstarters). NB : son téléchargement est proposé lors du téléchargement de votre smartstarter.
  • (optionnel) Déployer le K2 Workdesk (un portail d’application pour accéder à l’ensemble de vos smartstarter – et pourquoi pas à vos autres applications K2).

Ensuite, pour chaque smartstarter (téléchargeable ici):

  1. Déployez, à l’aide de l’outil K2 Package & Deployment, le fichier .kspx que vous aurez téléchargé .
  2. Vous êtes alors redirigé vers la page de post-déploiement (vous pouvez cliquer ici pour apprendre à créer ce genre de redirection dans vos propres applications) qui ressemblera à celle-ci :

    Exemple de page de post-déploiement
    Exemple de page de post-déploiement
  3. Ensuite il faudra configurer votre application et pour tous les smartstarters :
    1. Il faut attribuer des droits à vos utilisateurs sur le processus, depuis le K2 Management site :

      Configuration des permissions sur le processus
      Configuration des permissions sur le processus
    2. Puis vous rendre sur la page d’administration de votre smartstarter pour la configuration spécifique :

      Exemple de page d'administration d'un smartstarter
      Exemple de page d’administration d’un smartstarter
  4. (optionnel) Enfin, vous pouvez configurer votre Workdesk pour pouvoir accéder à ce nouveau smartstarter depuis le portail d’applications. Nous allons très bientôt publier un article expliquant le fonctionnement détaillé de celui-ci.

Une fois que vous avez installé un ou des smartstarters, vous retrouverez les différents objets K2 dans le répertoire Apps\K2 de votre plateforme de conception :

Structure de stockage des smartstarters
Structure de stockage des smartstarters

Considérations importantes

  • Les smartstarters pre-4.7 et leur nouvelle version peuvent coexister sur une même plateforme. Ils sont considérés par K2 comme des applications différentes.
  • Il est important de ne pas faire de modifications sur les objets de l’app framework, de façon à ne pas subir d’écrasement lors d’une mise à jour.
  • SI vous décidez de personnaliser un smartstarter, en conservant tous les objets dans leur nom d’origine, veillez à ne pas déployer de nouvelle version téléchargée sur le site K2 (à nouveau pour éviter un écrasement).

Nous allons nous arrêter ici pour cette fois, et promis nous aborderons prochainement la configuration du K2 Workdesk et nous traiterons plus fonctionnellement le contenu des smartstarters.

A très bientôt pour un article sur d’autres fonctionnalités de la 4.7.0.

Ce billet fait partie d’une série de billets sur les nouvelles fonctionnalités de la 4.7.0. Les autres articles disponibles sur ce sujet sont :

jean

Directeur technique de K2 France depuis 2006 et passionné par les technologies, je travaille dans le monde du BPM et des applications métier depuis... que je travaille :). Vous pouvez également me suivre sur twitter, linkedin.

7 réponses à “Série v4.7 – Nouveaux smartstarters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *