Le K2 Workdesk

Le K2 Workdesk est un portail d’accès à ses applications K2. A l’origine, il  a été créé pour les smartstarters. Etant donné que les différents liens sont configurables, il peut être utilisé avec n’importe quelle application et il permet donc de fluidifier la navigation entre ses applications. Il permet également de leur donner un cadre portail-like et vous évite d’avoir à penser (ou même implémenter) votre navigation globale.

Nous allons donc détailler son fonctionnement dans ce billet.

Le Workdesk en vidéo

Avant de voir comment configurer son workdesk et sa structure, voici dans une courte vidéo, 2 exemples de workdesks :

Structure

Le Workdesk est classiquement décomposé en 3 parties :

  1. L’entête.
  2. Le volet de navigation.
  3. La zone de contenu.
Structure du Workdesk
Structure du Workdesk

L’entête présente le titre du workdesk sur lequel on se situe et l’icône correspondant ainsi qu’une liste déroulante des workdesks disponibles (le Workdesk correspondant à une collection de workdesks).

Le volet de navigation présente les liens disponibles pour ce workdesk. Le contenu (liens, icônes, séparateur) est paramétrable.

La zone de contenu accueille la cible des liens du volet de navigation. Il peut s’agir d’un smartform ou de tout autre formulaire web. les formulaires que vous mettez en place pour vos applications s’affichent donc ici.

Pré-requis à l’utilisation du Workdesk

  • La dernière version du Workdesk nécessite une version 4.7 de K2.
  • Pour déployer le Workdesk, il faut au préalable installer l’App Framework (disponible ici).
  • Le Workdesk est téléchargeable au même endroit.
  • Ensuite il faut utiliser l’outil K2 Package & Deployment pour déployer les fonctionnalités sur votre environnement.

Configurer son Workdesk

Une fois déployé, votre workdesk est accessible à l’adresse :
http://URLRuntimeK2/Runtime/Runtime/Form/com.K2.App.Workdesk.Form.Workdesk

Par défaut 2 workdesks sont disponibles : un tasks workdesk d’exemple permettant d’afficher une liste des tâches globale, puis le K2 Management Workdesk. Le 2nd est celui qui nous intéresse puisqu’il s’agit du workdesk qui permet de paramétrer le Workdesk que nous allons appeler le workdesk d’administration. Ce workdesk est, à l’origine, disponible uniquement pour le compte qui a fait le déploiement du Workdesk.

Le workdesk d’administration est composé de 3 parties (onglets) :

  1. Workdesks and links.
  2. Icons.
  3. Application Administrators & Settings.
Les différentes parties de l'administration
Les différentes parties de l’administration
Application Administrators & Settings

Vous pouvez ici choisir quels sont les comptes qui auront accès au workdesk d’administration. Puis vous disposerez d’un ensemble de clés de paramétrage, permettant de choisir le workdesk par défaut, son icône, le workdesk d’administration (si vous souhaitez le changer), la taille d’affichage des formulaires dans la fenêtre principale… les champs restants étant des champs de configuration plus techniques permettant de référencer les différents sous formulaires utiles aux configurations.

Icons

Lors du référencement de la navigation dans vos workdesks, vous pouvez associer des icônes à vos liens et titres. La liste d’icônes disponible peut être mise à jour ici.

Workdesks and links

La partie Workdesks and Links est la partie qui va vous permettre de définir la navigation au sein de votre Workdesk. Dans un 1er temps, vous pouvez définir la liste des workdesks que vous voulez mettre à disposition, cette liste devient accessible au travers de la liste déroulante de l’entête. Vous définissez alors le titre de votre workdesk, sa description, sa place, son icône et le formulaire qui doit s’afficher dans la zone de contenu.

Ajouter un nouveau workdesk
Ajouter un nouveau workdesk

Une fois votre workdesk ajouté, vous pouvez cliquer dessus afin d’activer les vues qui se situent en dessous. La 1ère vue va vous permettre de définir une audience pour votre workdesk (qui sont les utilisateurs qui auront ce workdesk dans la liste déroulante de l’entête). Par défaut, cette liste est vide, cela signifie que ce workdesk est disponible pour tout le monde.

La 2nde vue va vous permettre de définir l’ensemble de liens disponibles dans la volet de navigation pour ce workdesk. Il existe 2 types de liens, le Header qui permet de créer des séparateurs et donc de classer son volet de navigation ( je les utilise également avec un titre vide afin de faire un saut de ligne) et le Link qui permet de définir le formulaire qui s’affichera dans la zone de contenu. Vous définirez aussi la description, la place, et l’icône associé au lien.

Ajouter des liens à un workdesk
Ajouter des liens à un workdesk

 Cas des smartstarters

Lors du référencement d’un formulaire, soit pour la page d’accueil d’un workdesk soit pour la cible d’un lien du volet de navigation, vous pouvez voir la case à cocher Is Registered SmartForm?. Lorsque la case est cochée, le bouton Select Form... est disponible et permet de référencer la page d’accueil d’un smartstarter sans en connaître l’URL. Ceci évite des recherches fastidieuses.

Is Registered SmartForm?
Is Registered SmartForm?

La liste qui apparaît derrière le bouton Select Form... est mise à jour lors du déploiement d’un smartstarter, dès lors que vous chargez la page de post déploiement (le formulaire ...App Registration Form). Alors les smartobjects App > K2 > Framework > Core > Smartobjects > Registered Application et Registered Application Form sont peuplés des informations relatives à ce nouveau smartstarter.

App Registration Form
App Registration Form

Happy K2ing!

jean

Directeur technique de K2 France depuis 2006 et passionné par les technologies, je travaille dans le monde du BPM et des applications métier depuis… que je travaille :). Vous pouvez également me suivre sur twitter, linkedin.

Une réponse à “Le K2 Workdesk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *