K2 Five – les smartstarters

Ce billet fait partie d’une série de billets sur les nouveautés des versions Five et Cloud, mises à disposition en octobre 2017.

Avec K2 Five / K2 Cloud quelques nouveaux smartstarters (modèles d’applications) sont mis à disposition. Les smartstarters qui étaient déjà existants sont tous peu à peu mis à jour vers la norme de conception K2 Five. Mais il y a surtout eu un gros travail d’effectué pour simplifier le déploiement de chacune des applications sur vos environnements. Donc après avoir expliqué plus précisément ce qu’est un smartstarter et les avoir listé, nous allons voir ensemble la nouvelle simplicité de leur déploiement.

Qu’est-ce que les smarstarters ?

Il s’agit d’applications K2 autonomes (dans le sens non intégrées à des outils spécifiques du SI et donc qui ne nécessitent que K2 pour fonctionner) disponibles en déploiement lorsqu’on dispose de K2 Five ou K2 Cloud. Pour ceux qui utilisent une version précédente de K2, je vous invite à vous référer à ce précédent billet qui est toujours valable.

L’objectif des smartstarters est de vous faire gagner encore plus de temps et de vous éviter de partir d’une feuille blanche si vous souhaitez implémenter une application couverte par l’un des smartstarters.

Quelques exemples d’usage de smartstarters :

  • Déployer un smartstarter juste après une installation d’un serveur K2 afin de valider le fonctionnement de ce dernier.
  • Utiliser un smartstarter pour faire des démonstrations de ce qu’on peut faire avec K2.
  • Utiliser un smartstarter pour donner des idées à votre métier.
  • Utiliser un smartstarter sur votre production.
  • Adapter un smartstarter existant à votre besoin.

Les smartstarters s’appuient sur les bonnes pratiques de réalisation d’applications K2, vous pouvez donc vous inspirer de leur conception pour vos propres applications.

Les smarstarters disponibles

Voici la liste des smartstarters disponibles avec la version K2 Cloud (ils seront bientôt disponibles sur K2 Five) :

  • Ad Hoc Task Management (Gestion de tâches Ad-Hoc)
  • Change Management (Gestion des changements)
  •  Charitable Giving Assessment (Suivi des dons pour associations caritatives)
  •  Corporate Media Library (Application de gestiondu contenu multimédia d’une entreprise)
  •  Customer Complaint Management (Gestion des plaintes clients)
  •  Customer Enquiry (Demandes de renseignements clients)
  • Defect Tracking (Gestion des anomalies)
  • Document Review (Revue de document)
  • Employee Off-Boarding (Gestion du départ des collaborateurs)
  • Employee Self-Service (Address) (Modification de ses informations personnelles)
  • FAQ Review (Revue de publication de FAQ)
  •  HR Enquiry (Demandes de renseignements RH)
  • IT Asset Request (Demande de logiciels/Matériel informatique)
  • IT Issue Report (Remontée d’incidents IT)
  • IT Service Request (Demande d’intervention IT)
  • Job Posting (Gestion des ouvertures de poste)
  •  Meeting Room Booking (Réservation de salle de réunion)
  • New Distribution List Request (Demande de création de liste de distribution)
  • New Idea Submission (Nouvelle idée)
  •  Publish KB Article (Publication d’articles de base de connaissance)
  •  Sales Opportunity Setup and Amend (Gestion des opportunités commerciales)
  • Social Media Post Review (Revue des publications sur réseaux sociaux)
  • System Access Request (Gestion des demandes d’accès)
  • Time Management (Gestion des temps)
  • Training Request (Demande de formation)
  • Travel Request (Demande de voyage)

 

Le déploiement d’un smartstarter

Au moment où l’article est rédigé, ce nouveau mode de déploiement est uniquement disponible sur K2 Cloud. Il sera disponible dès la prochaine version de K2 Five.

Afin de commencer, il faut que votre utilisateur ait les droits nécessaires pour accéder au déploiement d’applications K2. Il doit faire partie du rôle K2 Package and Deployment.

Permissions requises
Permissions requises

Et donc, la grande nouveauté est la manière de déployer ces smartstarters. Avec K2 Five, tout va pouvoir se faire depuis le K2 Workspace. En cliquant sur le logo K2 en haut à gauche, vous allez pouvoir accéder à la liste de vos Workspaces mais également à un nouveau menu qui s’appelle Apps.

Accéder aux Apps K2
Accéder aux Apps K2

Vous arrivez alors sur une page où vous pouvez voir l’ensemble des smartstarters déployés sur votre environnement et vous disposez d’un bouton Install vous permettant d’en ajouter de nouveaux. On verra dans un projet billet ce qu’il y a derrière le bouton New.

Installer un nouveau smartstarter
Installer un nouveau smartstarter

En cliquant sur le bouton Install, la liste des smartstarters disponibles s’affiche. Vous pouvez alors sélectionner celui qui vous intéresse, puis cliquer sur le bouton Details.

Sélectionner un smartstarter
Sélectionner un smartstarter

Vous avez alors un petit texte introductif sur le smarstarter et quelques copies d’écran. Il ne reste plus qu’à cliquer sur le bouton Install pour déployer le workflow, les formulaires, les vues et les smartobjects attachés à cette application.

Installation du smartstarter
Installation du smartstarter

Il n’y a plus qu’à patienter quelques minutes pendant le déploiement de l’application.

Installation en cours
Installation en cours

Ensuite, commme pour tout smartstarter, vous aurez quelques configurations supplémentaires à faire qui vous sont rappelées sur la page de post-déploiement de l’application :

  1. Aller donner des droits à vos utilisateurs sur le site Management.
  2. Eventuellement faire quelques ajouts et modifications dans l’interface d’administration fonctionnelle de l’application (dépendant de l’application déployée). Comme par exemple la gestion des listes de référence, la sélection des administrateurs fonctionnels, le paramétrage de délais et seuils.
  3. La page d’administration fonctionnelle du smartstarter permet également d’envoyer des e-mails d’invitations aux utilisateurs de l’application et de définir si l’application doit apparaître dans les favoris du Workspace ou non.

J’espère que ce nouveau mode de déploiement des smartstarters vous plait .

Documentation

S’il manque des informations dans ce billet, n’hésitez pas à vous référer à la documentation K2 :

Voici également une How-To vidéo (en  “comment trouver, installer et configurer un smartstarter”) :

Happy K2ing!

Ce billet fait partie d’une série de billets sur les nouvelles fonctionnalités de K2 Five/Cloud. Les autres articles disponibles sur ce sujet sont :

jean

Directeur technique de K2 France depuis 2006 et passionné par les technologies, je travaille dans le monde du BPM et des applications métier depuis... que je travaille :). Vous pouvez également me suivre sur twitter, linkedin.

8 thoughts to “K2 Five – les smartstarters”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *