Du bon usage des connecteurs K2 pour SharePoint

Avec la sortie de SharePoint 2013, la liste des connecteurs (Service Broker) K2 pour SharePoint se multiplie. Faisons un peu le tri sur les fonctionnalités et les bonnes pratiques d’utilisation de chacun des brokers. Quand utiliser tel connecteur et pour faire quoi ?

Voici la liste des brokers disponibles (à fin 2015) :
Liste des brokers SharePoint

Sommaire :

Description des brokers

Les brokers dédiés aux versions 2010 de SharePoint

  1. SharePoint Content
  2. SharePoint Service v1
  3. SharePoint Service v2
  4. SharePoint Management
  5. SharePoint Functions


I. SharePoint Content

Aussi appelé CSOM broker, ce broker s’appuie sur les services CSOM/REST de SharePoint (le SharePoint Client Object Model). Sa particularité, contrairement aux autres brokers pour les versions 2010 de SharePoint, réside dans le fait qu’il ne nécessite pas de déploiement de composants K2 (côté SharePoint) pour fonctionner. Pour l’utiliser, il faut créer une instance référençant le site SharePoint à utiliser, depuis le SmartObject Service Tester ou depuis le K2 Workspace.

Il peut être utilisé avec : toutes les versions de SharePoint 2010, SharePoint 2013 on-premise pour les site en mode de compatibilité 2010.

Il va permettre d’interagir avec les éléments de type ensemble ou bibliothèques de documents, avec les listes ou avec la lecture de taxonomy :

CSOM Broker - Document Sets
CSOM Broker - Document Librairies
CSOM Broker - Lists

attention ! Ce broker, bien que fonctionnel dans certaines configurations, est déprécié pour une utilisation avec des sites SharePoint 2013 en mode SharePoint 2013 (online ou on-premise).

Retour à la liste des brokers 2010

 

II. SharePoint Service V1

Ce broker est déprécié, il est disponible uniquement pour des raisons de compatibilité ascendante.

Retour à la liste des brokers 2010

 

III. SharePoint Service V2

Il s’agit du broker qui est automatiquement utilisé lorsqu’on associe un site SharePoint 2010 à K2 depuis l’Administration Centrale de SharePoint, il nécessite donc que les composants “K2 pour SharePoint 2010” soient installés sur la collection de site :

Activation des fonctionnalités K2 sur un site SharePoint 2010

Ce broker peut également être instancié “manuellement” depuis le SmartObject Service Tester. Il permet de manipuler les listes, bibliothèques de documents et utilisateurs d’un site :

Manipulation des éléments de listes et de bibliothèques
Manipulation des éléments utilisateurs

NB : ce broker fonctionne également avec les version 2007 de SharePoint, à savoir MOSS 2007 et WSS 3.0

Retour à la liste des brokers 2010

 

IV. SharePoint Management

Comme le SharePoint Content, ce broker s’appuie sur les services CSOM/REST de SharePoint, et il permet d’exécuter des fonctionnalités de “conception” sur SharePoint (Création de Sites, Collections de sites, listes, bibliothèques…) :

SharePoint Management Broker

Pour l’utiliser, il est nécessaire de créer “manuellement” l’instance depuis le SmartObject Service Tester.
Retour à la liste des brokers 2010

 

V. SharePoint Functions

Contrairement à tous les autres brokers pour SharePoint 2010, il s’agit ici d’un broker statique. Les brokers dynamiques vont parcourir les sites pour lesquels ils sont instanciés et ils vont proposer des méthodes pour chacun des éléments disponibles sur le site. A contrario, un broker statique propose une liste pré-définies de méthodes, peu importe la structure sous-jacente du site.

Ce broker propose des méthodes utilisées pour les fonctionnements internes des intégrations entre K2 et SharePoint, notamment autour de la récupération d’utilisateurs dans des groupes SharePoint. Il peut être utilisé pour les mêmes besoins dans vos applications.

SharePoint Management Broker

Ce broker fonctionne avec les versions 2007 et 2010 de SharePoint.

Retour à la liste des brokers 2010

Les brokers dédiés aux versions 2013 de SharePoint

  1. SharePoint 2013
  2. SharePoint 2013 Integration

Ces 2 brokers nécessitent obligatoirement le déploiement de l’App K2 pour SharePoint 2013 car ils s’appuient sur une authentification par revendications (claims) or c’est lors du déploiement de l’App que les claims issuers vont être générés et enregistrés. L’App se déploie au niveau de la collection de site et va permettre d’exposer tous les objets de la collection et des sous sites au travers d’instances pour les 2 brokers disponibles.

Attention, il n’est pas supporté d’utiliser le SmartObject Service Tester pour rafraîchir manuellement les instances (cf documentation K2). Toute suppression, ou ajout d’objets qui doit se refléter sur l’instance du broker doit être réalisé depuis SharePoint 2013 à l’aide des fonctionnalités K2, de manière globale au niveau de l’App ou dans les paramètres K2 de chacun des objets (listes, bibliothèques…).

Interface K2 pour paramétrage du broker SharePoint 2013

 

I. SharePoint 2013

Le broker va permettre de manipuler les éléments d’un site, d’une liste, d’une bibliothèques, les taxonomies… il est assez complet comme vous pourrez le constater sur les copies d’écran suivantes :
SharePoint 2013 Broker - Bibliothèque
SharePoint 2013 Broker - Listes
SharePoint 2013 Broker - Management
SharePoint 2013 Broker - Sites
SharePoint 2013 Broker - Taxonomie
Retour à la liste des brokers 2013

 

II. SharePoint 2013 Integration

K2 étant bâtit sur K2, le broker SharePoint 2013 propose une série de fonctionnalités statiques utilisées par les composants K2 pour le fonctionnement des intégrations K2. Par exemple, l’enregistrement de l’App K2, les fonctionnalités des interfaces de génération de smartobjects K2 depuis SharePoint, utilisent ce broker.

Il n’y a pas de raisons d’avoir besoin des fonctionnalités présentes ici… mais qui sait…
SharePoint 2013 Integration Broker

 

Retour à la liste des brokers 2013

Pour finir, quelques recommandations :

Si vous avez un doute sur la compatibilité de votre version de K2 avec votre version de SharePoint, pensez à vous référer à la matrice de compatibilité. Ensuite voici les recommandations de connecteurs à utiliser lorsque mon application est connectée à …

… un site SharePoint 2010 ?

Alors il est recommandé d’utiliser le SharePoint Content broker (ou CSOM broker), mais il est également possible d’utiliser le SharePoint Service v2, et le SharePoint Functions pour combler des éventuels manques du CSOM.

… un site en mode de compatibilité SharePoint 2010 sur un SharePoint 2013 on-premise ?

Alors il est recommandé d’utiliser le SharePoint Content broker (ou CSOM broker), mais il est également possible d’utiliser le SharePoint Service v2, et le SharePoint Functions pour combler des éventuels manques du CSOM.

Le composant “K2 for SharePoint 2013 in SharePoint 2010 Mode” doit être installé sur les Web Front-Ends SharePoint 2013. Si ce n’est pas le cas, alors seul le broker SharePoint Content peut être utilisé.

… un site SharePoint 2013 on-premise ou online ?

Alors il est recommandé d’utiliser le SharePoint 2013 broker et/ou le SharePoint 2013 Integration broker.

… un site SharePoint 2007 ?

doit on encore en parler ? bon, au cas où, il faut utiliser le broker SharePoint Service v2.

N’hésitez pas à utiliser les commentaires pour poser vos questions.

Happy K2ing!

jean

Directeur technique de K2 France depuis 2006 et passionné par les technologies, je travaille dans le monde du BPM et des applications métier depuis... que je travaille :). Vous pouvez également me suivre sur twitter, linkedin.

4 thoughts to “Du bon usage des connecteurs K2 pour SharePoint”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.