Le connecteur K2 pour Dynamics CRM

Cet article fait partie d’une série d’articles détaillés sur les connecteurs K2. Vous pouvez retrouver des liens vers les autres articles en fin de billet.

Parmi les connecteurs standards K2, on retrouve le connecteur pour Dynamics CRM, la solution CRM de Microsoft.

Logo CRM

Ce connecteur est à la fois un connecteur dynamique (comme celui de SQL Server) et un connecteur statique (comme celui d’Exchange), c’est-à-dire que lors de son instanciation, K2 va aller découvrir la liste des entités CRM et créer les méthodes d’accès associées ainsi qu’exposer automatiquement un nombre déterminé de méthodes; lorsqu’une mise à jour du CRM est réalisée, il faudra aller rafraîchir l’instance du service broker K2 afin d’y faire refléter les modifications.

Nous allons donc faire un petit tour d’horizon des fonctionnalités attachées à ce connecteur et aborder les éléments de configuration, mais voyons dans un 1er temps quel peut-être son usage.

Usage

Le service broker CRM a principalement 2 usages :

  1. Permettre d’utiliser, dans ses applications K2, des données provenant d’entités CRM déjà existantes.
  2. Proposer l’ensemble des fonctionnalités K2 (formulaires, smartobjects et workflows) directement dans les formulaires Dynamics CRM, sans code. Un article est dédié à cet usage.

Configuration

La configuration des intégrations Dynamics CRM se réalise lors de l’installation de K2 ou lors de sa re-configuration lorsque cela n’a pas été fait dès l’origine. Dans ce dernier cas, il faut donc lancer le K2 blackpearl Setup Manager (disponible sur le serveur K2, dans le Menu Démarrer de Windows), au sein duquel vous aurez 1 page de l’assistant dédiées à la configuration CRM.

Configuration d'une instance CRM

Comme vous pouvez le constater, l’intégration CRM passe par l’URL et l’organisation, il n’y a donc rien à configurer côté Dynamics. Cela fonctionne avec les versions RTM (4.0, 2011, 2013 et 2015) et les versions Online [se référer à la matrice de compatibilité K2 pour des informations à jour].

 Changer la configuration du service instance dans le SmartObjects Service Tester n’est pas suffisant pour prendre en compte un changement d’URL ou d’organisation CRM. Il faut reconfigurer la page idoine du Setup Manager.

Configuration d'une instance CRM

Fonctionnalités

Comme indiqué précédemment, le connecteur étant à la fois statique et dynamique, lors de son instanciation (phase de configuration) K2 va parcourir l’ensemble des entités et exposer les méthodes d’accès à ces objets ainsi que proposer des méthodes autour de fonctions CRM diverses :

  1. CRM (dynamique) :
      1. les méthodes CRUD sont exposées dès lors que l’entité dispose d’une clé CRM (sous la forme de GUID).
      2. la méthode GetList est toujours exposée et des filtres peuvent être mis en place en s’appuyant sur chacune des propriétés.

    CRM Entity

  2. CRM Functions Service (statique) : très peu utilisées, ces méthodes permettent par exemple la gestion de la définition des entités et celles des workflows CRM.
      1. CRM Entities
        1. la méthode Get all CRM Entities
      2. CRM Metadata
        1. les méthodes Get Attribute Value
        2. Update Multiple Attributes
        3. Add multiple Attributes
        4. Delete Entity
        5. List Attributes
      3. CRM Metadata Item Reference
        1. Les méthodes Get CRM Item Reference Attribute Value
        2. Update multiple CRM Item Reference Attributes
        3. Delete CRM Item Reference Entity
        4. Add multiple CRM Item Reference Attributes
      4. CRM Workflow
        1. Start CRM Workflow
        2. List CRM Workflows

    CRM Functions

Une fois instancié, vous pouvez créer les smartobjects correspondant aux objets qui vous intéressent et utiliser le smartobject event lorsque vous êtes dans la modélisation d’un processus ou l’action de règle Execute a SmartObject method dans la configuration d’un formulaire. Dans le cas où vous souhaiteriez accéder à ces objets par du développement, vous pouvez y accéder via les API.net, les services WCF ou les services REST de K2.

Utiliser un smartobject CRM dans un process
Utiliser un smartobject CRM dans un formulaire

D’un point de vue conception de processus, le concepteur dispose d’assistants de configuration qui vont lui permettre de rendre un peu plus user friendly l’appel à ces méthodes. Toutes les fonctionnalités du service broker CRM sont configurables depuis ces assistants :

Assistant CRM dans K2 Studio
Utilisation des intégrations CRM dans K2 Studio
Assistants CRM dans le Web Designer
Utilisation des intégrations CRM dans le K2 Web Designer

Voici des copies d’écran de l’assistant de configuration en fonction de l’action souhaitée (en bleu : la création d’une entrée de l’entité; en rouge : la suppression; en vert : la récupération d’une entrée; en jaune : la mise à jour). Chaque paramètre va pouvoir être configuré en dur ou en dynamique (champs surlignés en vert, permettant de récupérer des données calculées ou provenant des formulaires).

Configuration des actions CRM
Pages de configuration des intégrations CRM

Compatibilité

Officiellement, le service broker CRM de K2 fonctionne avec toutes les versions de Dynamics CRM supérieures à CRM 4.0 (en tout cas, à ce jour – mai 2016 – et pour la version courante de K2 – 4.6.11). Pour des informations plus détaillées/récentes sur la compatibilité, il faut se référer à la matrice de compatibilité.

N’hésitez pas à utiliser les commentaires si vous avez des questions.

Autres billets de la série sur les connecteurs :

Aussi, un article d’une démonstration K2 et Dynamics CRM.

C’est tout pour cette fois, cheers !

benjamin

Technical Specialist @t K2 France ----- Twitter : @benjaminbertram ----- LinkedIn : Benjamin Bertram

7 thoughts to “Le connecteur K2 pour Dynamics CRM”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.