Tâche au compte de service K2 (2/3) : acteurs externes

Cet article fait partie d’une série d’articles qui mettent en avant l’intérêt d’attribuer une tâche au compte de service K2. Ces articles dépendent des K2 Services, je vous invite à jeter un coup d’œil à l’article dédié au smartobject associé aux K2 Services.

  1. Workflow State Machine
  2. Gérer les acteurs externes
  3. Annuler à tout moment une demande

L’intérêt ?

Répondre à des problématiques particulières dans lesquelles un acteur externe fait une demande et/ou doit pouvoir répondre à une tâche. Les cas sont nombreux !

Externe
Dans cet exemple, le demandeur saisie un Login, Mdp et une adresse mail pour le destinataire. Ce dernier reçoit une notification de tâche dans laquelle il doit s’authentifier pour pouvoir répondre.

Au niveau des licences, vous devez avoir acquis l’option Internet Connector pour profiter de cette fonction en respectant les clauses du contrat de licence. Je vous laisse vous rapprocher de votre interlocuteur K2 pour plus d’information.

Comment faire dans K2 ?

Très simplement, réalisez les workflows comme n’importe quel worklow. Sauf que :

  • Passez vos formulaires en mode anonymes, attention, un formulaire anonymes ne reconnait pas les utilisateurs internes.
    • la worklist ne fonctionne pas sur les formulaires anonymes.
  • l’action start a worklfow doit être exécutée par le compte associé à l’application pool, n’oubliez pas de lui donner les droits de Start. Sinon utilisez la méthode StartNewProcessInstance du smartobject K2 Services pour que ce soit le compte de service K2 qui démarre le workflow.
  • Les client events sont à attribuer au compte de service K2 (ou l’originator si c’est ce dernier qui démarre le worlkflow).
    • il faut retirer les actions Open Worklist Item et Action a Task si vous utilisez un smartforms client event. Cela signifie que vous devez répondre en utilisant les web services K2 (pas de Worfklow View).
  • Pensez à mettre l’adresse mail du demandeur en copie du mail de notification de tâche.
Pourquoi ça marche ?

Les méthodes start new process instance et action a task se basent sur l’acteur qui exécute l’appel au smartobject. Comme c’est le compte de service qui a la tâche et qui appelle la méthode, ça fonctionne !

C’est tout pour cette fois, Cheers !

benjamin

Technical Specialist @t K2 France —–
Twitter : @benjaminbertram —–
LinkedIn : Benjamin Bertram

Une réponse à “Tâche au compte de service K2 (2/3) : acteurs externes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *