K2 Five – le connecteur Salesforce

Ce billet fait partie d’une série de billets sur les nouveautés des versions Five et Cloud, mises à disposition en octobre 2017.

Avec la sortie de la dernière version de K2, le connecteur Salesforce a été repensé et sa configuration a été grandement simplifiée. Nous avions expliqué comment le configurer et l’utiliser avec les versions précédentes de K2. Nous allons voir aujourd’hui comment configurer la nouvelle version afin d’accéder en écriture et en lecture à vos données Salesforce depuis vos applications K2 (online ou on-prem).

Voici la liste des étapes à suivre, et comme vous pouvez le constater sur la page de configuration du connecteur K2, tout y est également expliqué  (ainsi que sur la documentation en ligne).

Avant de se jeter dans la configuration côté Salesforce, il faut récupérer une information côté K2 : l’URL de rappel que Salesforce devra utiliser. Pour cela, il suffit d’aller sur la page de configuration du connecteur Salesforce dans la console de management K2 (partie Features) et de créer une nouvelle instance Salesforce :

Récupération de l'URL de redirection K2 pour l'authentification
Récupération de l’URL de redirection K2 pour l’authentification

Côté Salesforce

Une fois connecté sur votre tenant Salesforce avec un compte administrateur, vous pouvez vous rendre sur l’espace de configuration de votre tenant. Nous allons ajouter une nouvelle application connectée au tenant Salesforce. Dans le menu “outils de la plateforme > Applications > Gestionnaires des applications“, cliquez sur nouvelle application connectée.

Interface Salesforce de création d'une app connectée
Interface Salesforce de création d’une app connectée

NB : pour les copies d’écran, nous utilisons la nouvelle expérience lightning de Salesforce, mais les mêmes fonctionnalités sont disponibles avec l’ancienne expérience, elles sont juste positionnées dans des menus un peu différents.

Création de l'app dans Salesforce
Création de l’app dans Salesforce

Il faut alors saisir les paramètres suivants :

  • Paramètres généraux :
    • Le nom de l’application connectée : Salesforce pour K2 (dans mon cas).
    • Le nom d’API : Salesforce_pour_K2.
    • L’adresse e-mail du contact pour cette application (un administrateur K2).
  • Gestion des authentifications, partie API (Activer les paramètres OAuth)
    • Cocher la case pour l’activation.
    • Puis choisir les domaines OAuth sélectionnés suivants : Effectuer à tout moment des requêtes en votre nom (refresh_token, offline_access) et Obtenir un accès complet (full).

Il n’y a plus qu’à enregistrer et attendre entre 2 et 10 minutes pour pouvoir utiliser l’application nouvellement créée.

Informations sur les clés de l'app
Informations sur les clés de l’app

Pour la configuration côté K2, vous aurez alors besoin des clés :

  1. Clé consommateur
  2. Secret consommateur (cliquer sur le bouton pour la visualiser)

Côté K2

Retour côté configuration K2, où il y a simplement à positionner les clés récupérées précédemment dans la configuration de l’instance :

  1. Le paramètre OAuth Client Id prend la valeur de la clé consommateur.
  2. Le paramètre OAuth Client Secret prend la valeur de Secret consommateur.
Configuration de l'instance de connecteur K2
Configuration de l’instance de connecteur K2

Une fois que vous avez cliqué sur OK, une fenêtre s’ouvre et vous indique la liste des objets que K2 va créer (jetons d’authentification, instance de service broker etc…). Au niveau de la 2ème étape, un pop-up va s’ouvrir pour vous indiquer qu’une nouvelle page va être ouverte afin de faire le consentement SalesForce.

Redirection vers la page de consentement SalesForce
Redirection vers la page de consentement SalesForce

Si vous n’avez pas ouvert de session Salesforce, vous allez donc être redirigé vers la page d’identification. Une fois connecté, vous obtiendrez la confirmation de consentement avec succès.

Consentement validé
Consentement validé

Vous pouvez alors fermer cette page et revenir sur la console d’administration K2. La fenêtre d’ajout d’une nouvelle Feature SalesFOrce sera affiché et il vous restera à cliquer sur le bouton Continue>> pour finaliser la création d’objets K2 :

Confirmation de la création du connecteur
Confirmation de la création du connecteur

 

A partir de maintenant, l’accès aux données SalesForce est disponible depuis un nouveau service broker. Vous allez donc pouvoir mettre en place des smartobjects qui vont manipuler ces données.

L'instance de la Feature
L’instance de la Feature
L'instance du service broker
L’instance du service broker

Utilisation du broker

Pour l’exemple, nous allons créer un smartobject qui permet de manipuler les comptes définis dans SalesForce, je ne vais pas détailler pas à pas la création de ce smartobjet, mais voici une petite vidéo de 3 minutes sans son qui montre comment créer un tel smartobject en quelques clics et le tester. Au passage, vous pourrez constater la liste complète des objets SalesForce manipulables avec le connecteur.

Les données SalesForce deviennent donc des données standard (et très accessibles) à manipuler dans vos applications K2. Il ne vous reste plus qu’à créer des vues, des formulaires et des workflow intégrant l’appel à l’ensemble de ces différentes méthodes.

Happy K2ing!

Ce billet fait partie d’une série de billets sur les nouvelles fonctionnalités de K2 Five/Cloud. Les autres articles disponibles sur ce sujet sont :

jean

Directeur technique de K2 France depuis 2006 et passionné par les technologies, je travaille dans le monde du BPM et des applications métier depuis... que je travaille :). Vous pouvez également me suivre sur twitter, linkedin.

5 thoughts to “K2 Five – le connecteur Salesforce”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.