K2 Cloud – Update 5

A l’heure où ce billet sera publié, je serai en vacances  . Mais, même si on a ralenti le rythme, #enk2besoin pense à ses chers lecteurs et prévoit quelques billets doux. Le billet du jour est une description du contenu de l’update 5 qui, au moment où je rédige ces lignes (le 20 juillet), est en cours de déploiement pour nos clients.

Pour les clients K2 Five, il faudra attendre la prochaine mise à jour vers la version 5.2 (en même temps que K2 Cloud Update 6), prévue courant septembre afin de disposer de ces fonctionnalités.

Comme à notre habitude, nous allons lister les mises à jour de cet update, et quelques-unes feront sûrement l’objet d’un billet ultérieur plus détaillé.

Intégration SharePoint Dynamique

Alors qu’est-ce qui se cache derrière ce titre? Pour répondre à la question, revenons un peu sur le fonctionnement du broker K2 pour SharePoint. Lorsqu’on l’utilise, le broker K2 découvre la structure SharePoint du site qui est référencé et crée les méthodes et propriétés correspondantes. L’instance créée est alors “liée” aux bibliothèques et listes en question.

Dans certains projets, il peut arriver de créer (souvent à la volée) des sites ou des bibliothèques qui auront la même structure que mon site ou ma bibliothèque modèle. Dans ce cas, le broker SharePoint n’étant pas “dynamique”, on ne retrouve pas les bibliothèques et listes des sites créés dans l’instance du broker, il est donc impossible de s’y intégrer (sans passer par des chemins détournés ou sans référencer concrètement ses éléments au niveau de l’instance du broker). Et donc… comme vous l’avez compris, cette nouveauté permet d’éviter cela. Dès lors que les propriétés des listes et des bibliothèques que je souhaite mettre à jour sont identiques sur plusieurs sites ou collections, il est possible d’utiliser un même smartobject K2/SharePoint pour les mettre à jour (un smartobject qui sert donc de modèle pour adresser plusieurs listes/bibliothèques) même si les listes en questions seront créés a posteriori. C’est ce qu’on va appeler le SharePoint Dynamic SmO.

Ceci n’est pas disponible directement au niveau de l’assistant de conception, mais uniquement au niveau des SmartObjects SharePoint qui prennent à présent en paramètre un champ Site URL et un List ID.

Utilisation de l'assistant SmO avec un objet SharePoint
Utilisation de l’assistant SmO avec un objet SharePoint

NB : si vous avez besoin de faire la même chose, mais avec une version inférieure, un article de la base de connaissance K2 explique comment le faire en s’appuyant sur le connecteur REST K2.

Boucler sur l’appel d’un sous-process

Afin d’autoriser plus de fonctionnalités au niveau des règles de terminaison de l’appel de sous processus, il est maintenant possible de gérer le déclenchement multiple d’un sous processus sans passer par l’utilisation d’une boucle de type For Each.

Configuration du déclenchement multiple de sous processus
Configuration du déclenchement multiple de sous processus

Limitation du déclenchement de nombre d’instances

L’administrateur de la plateforme peut à présent gérer au niveau global ou processus par processus une limitation liée au nombre d’instances autorisées à se déclencher sur une période donnée. Si cette limite est dépassée, toutes les instances concernées seront en erreur. Cela permet de prévenir des boucles infinies.

Interface de configuration des limites de nombre d'instances
Interface de configuration des limites de nombre d’instances

En vrac

  • L’update 4 (dont on parlait ici) a ajouté les warning badges, élément graphique indiquant que K2 Designer détecte un potentiel problème de conception. L’update 5 ajoute la surveillance de la règle de démarrage du workflow, et un warning badge apparaîtra s’il ne détecte pas de formulaire de démarrage ou de configuration de surveillance d’un événement SharePoint.
  • Simplification de la gestion des “Applications Forms” : les formulaires d’instanciation d’un processus, apparaissant dans la section forms du K2 Workspace ou des applications mobiles n’ont plus besoin d’être déplacés dans la catégorie spécifique System/Application Forms comme on l’évoquait dans l’article sur le mode déconnecté des applications mobiles. Il est à présent simplement nécessaire de cocher la case Application Forms dans les propriétés du formulaire.
  • Lors de la configuration du contenu d’un mail, pour les destinataires, il est à présent possible d’adresser le mail à des groupes, et non pas uniquement des utilisateurs.
  • Le travail continue sur l’amélioration des smartbox afin qu’ils puissent être considérés comme une source de données viable en production. L’update 5 ajoute l’indexation sur les propriétés et l’intégration des SQL Server RLS (Row Level Security) pour les permissions.
  • Pour de meilleures optimisations des performances d’exécution, sur les smartforms, des règles Server ont été ajoutées : Advanced conditions, Execute SmartObject Method, Execute populate list control, Transfer data.

Les informations sur les nouveautés de cet update sont également disponibles dans la documentation du produit.

Happy K2ing!

jean

Directeur technique de K2 France depuis 2006 et passionné par les technologies, je travaille dans le monde du BPM et des applications métier depuis... que je travaille :). Vous pouvez également me suivre sur twitter, linkedin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.