Nouvelle version – Cloud Update 11

L’update 11 de K2 Cloud est en cours de déploiement. Il s’agit d’une mise à jour intermédiaire en attendant le prochain update qui marquera aussi la sortie d’une nouvelle mise à jour pour K2 Five. Faisons un rapide tour d’horizon des nouveautés.

Côté Workflow

Le tag Importance des emails

Il est désormais possible de paramétrer l’importance des emails envoyés par le workflow. Qu’il s’agisse d’un envoi de mail standard ou d’un email de rappel.

Configuration de l’importance du message
Nouveau badge

De nouvelles pastilles rouges font leur apparition pour vous aider à retrouver plus rapidement où la configuration fait défaut. En effet, il fallait avant se contenter d’une pastille uniquement sur l’activité problématique, on peut à présent compter sur une pastille au niveau de l’onglet de configuration qui pose problème.

Nouvelle pastille
Les Custom Steps

Il est à présent possible de créer des événements personnalisés pour agrémenter vos conceptions de nouveaux icônes et de pouvoir accéder à ces événements beaucoup plus rapidement puisqu’ils agrémentent la boîte à outils, dans un classement que vous définissez.

Exemple de Custom Step
Il est possible de les catégoriser

Si les Custom Steps ont en 1er lieu été pensés pour faciliter l’accès aux méthodes de smartbox sans avoir à redescendre à chaque fois la hiérarchie de classement de ces derniers, il est également possible de les utiliser pour n’importe quel autre broker K2. En fonction du broker, cela peut demander un peu d’effort, mais des outils sont là pour vous aider.

Voyons donc comment se configure l’ajout d’un nouveau Custom Step. L’ajout et la gestion d’un Custom Step se fait depuis un formulaire mis à votre disposition dans la catégorie system : https://<vanityURL>.onk2.com/Runtime/Runtime/Form/com__K2__System__Management__Workflows__CustomStep__Forms__Main.

Le formulaire de configuration

Description des champs :

  • Name : le nom de votre custom step.
  • Toolbox Path : le chemin d’accès à l’icône dans la barre de navigation de gauche.
  • Service Type : le broker sur lequel s’appuie votre objet, à choisir parmi la liste déroulante des broker dispo.
  • Service Object : Nom système* du service object.
  • Service Object Method : Nom système* de la méthode du service object.
  • Description : une description de votre custom step.
  • Icon : une image au format SVG que vous retrouverez dans la modélisation et sur le suivi graphique. Optimisé pour du SVG 32×32.
  • Activated : un booléen permettant d’activer ou non le custom step dans le designer.

* En fonction des brokers utilisés, les noms système à mettre ici ne seront pas forcément triviaux. Un nouveau smartobject system est donc mis à disposition pour vous aider à retrouver le bon nom. Celui-ci est disponible en exécution depuis le Management Site > Categories > System > Management > Workflows > Custom Step > SmartObjects > Configuration > Get System Names

Le SmO d’aide à la récupération des System Names

Il s’agit d’une version “temporaire” de l’administration des Custom Steps, cela sera amélioré et intégré au Management Site dans les prochaines livraisons.

Pour plus de détails, vous trouverez de la documentation officielle sur les Custom Steps dans la K2 Cloud Developers Reference. Notamment sur des points non détaillés ici comme les permissions requises pour créer et gérer les custom steps, ou la création d’icônes SVG, ainsi qu’un exemple de configuration s’appuyant sur l’appel au broker “Cloud Storage”.

Côté Console d’administration

Une nouvelle fonctionnalité permettant de revenir sur la conception des versions précédentes d’un workflow est mise à disposition. En effet, maintenant, après avoir changé la version par défaut depuis cette interface :

Si vous allez sur le Designer et que vous choisissez Delete - Completely Remove this workflow (Ouai je sais, les termes font peur) :

Cela vous permettra de charger dans l’outil de conception, la version choisie par défaut au niveau de la console d’administration.

Côté intégrations

Quelques évolutions sur les brokers webservices :

  • le Odata broker : les formats JSON et XML sont maintenant supportés.
  • le Rest broker accepte à présent les encodages d’espace dans les query string [encoding standard (+) ou legacy (%20)].
  • Pour les “Advanced SmartObjects”, il est à présent possible de mettre à jour certaines system values comme la current date, le current time ou le current user.

Vous retrouverez la release note officielle, contenant également les correctifs et considérations dans la rubrique What’s New de la documentation.

Happy K2ing!

jean

Directeur technique de K2 France depuis 2006 et passionné par les technologies, je travaille dans le monde du BPM et des applications métier depuis... que je travaille :). Vous pouvez également me suivre sur twitter, linkedin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.