Utiliser le Workflow Management Service

On a tous besoin de bénéficier des fonctionnalités du K2 workspace dans nos applications. Les exemples les plus fréquents sont les besoins de rediriger ou déléguer des tâches, de déclarer des utilisateurs absents ou encore de stopper des instances en cours. On pourrait dire à nos utilisateurs d’utiliser le K2 workspace, mais bon, avouons le, il n’est pas super sexy … (d’ailleurs, il va enfin être remis au goût du jour dans la prochaine version de K2 – plus que quelques semaines à patienter). Bref, le K2 workspace étant bâtit sur les API K2, il existe des fonctions de programmation qui permettent d’accéder à ces fonctionnalités et pour les allergiques au code, un custom service broker, appelé Workflow Management (téléchargeable ici) met ces fonctionnalités d’administration disponibles via des smartobjects dans vos applications K2. Lire la suite