Easy integrations via REST

Ce billet comporte un exemple permettant d’afficher dans des formulaires K2 des informations relatives aux pays (liste des pays, des monnaies, informations sur la population, la langue, la capitale etc.) en s’appuyant sur un service disponible publiquement.

Raphaël vous parlait précédemment du fonctionnement et de l’utilisation du connecteur REST permettant des intégrations avec beaucoup d’outils qui exposent leur service ainsi.

S’il est vrai qu’il n’y a pas de développement à faire côté K2, il est quand même nécessaire de disposer d’un fichier Swagger qui va décrire le service et s’il doit être construit, cela peut paraître un peu indigeste pour les citizen developers.

Pour faciliter ceci, le site communautaire de K2 vient d’inaugurer une nouvelle catégorie qui permet le partage et/ou le référencement de fichiers Swagger existants.

Lire la suite

Les fonctionnalités d’administration disponibles en SmO natifs

Vous êtes nombreux à utiliser le custom Service Broker de Pierre, le Workflow Management Service (dont on parlait ici), nous avons une bonne nouvelle pour vous : la majeure partie des fonctionnalités de ce broker est intégrée en natif depuis la version 4.7. Vous pouvez donc retrouver l’ensemble des fonctionnalités d’administration K2 sous forme de SmO natifs et que vous allez pouvoir utiliser individuellement au sein de vos applications.

Lire la suite

Utiliser les K2 Services depuis un smartobject

Savez-vous que la plateforme K2 expose des web services, appelés K2 Services ? Ces web services permettent à des applications tierces d’appeler le moteur de BPM afin de, entre autres, démarrer un processus ou faire avancer une tâche. Ce sont justement ces deux actions qui m’intéressent ici, car K2 ne propose pas de smartobject pour lancer un workflow ou répondre à une tâche ! Lire la suite

Installer un Service Broker

Les applications K2 utilisent des smartobjects qui regroupent des données métier de sources diverses et variées (SQL, SAP, Sharepoint, Système de fichiers etc.). Tous les smartobjects ont une structure et une utilisation identiques (Propriétés, Méthodes, Paramètres de méthode).

Chaque smartobject est lié à un service broker (a.k.a connecteur ou broker) qui fera le lien entre le(s) smartobject(s) lié(s) et la source de données.

Créer un service broker demande des connaissances en C# et sur les API K2, cet article ne va pas traiter de la création de ceux-ci. D’autant que la communauté des développeurs / utilisateurs de K2 possède déjà une longue liste de Services Broker en tout genre (en plus de ceux déjà installés par défaut dans K2) qui devrait répondre à la grande majorité des besoins.

Nous allons donc, dans la suite de ce billet, résumer les différentes étapes pour installer et utiliser un nouveau service broker. Lire la suite

Utiliser le Workflow Management Service

On a tous besoin de bénéficier des fonctionnalités du K2 workspace dans nos applications. Les exemples les plus fréquents sont les besoins de rediriger ou déléguer des tâches, de déclarer des utilisateurs absents ou encore de stopper des instances en cours. On pourrait dire à nos utilisateurs d’utiliser le K2 workspace, mais bon, avouons le, il n’est pas super sexy … (d’ailleurs, il va enfin être remis au goût du jour dans la prochaine version de K2 – plus que quelques semaines à patienter). Bref, le K2 workspace étant bâtit sur les API K2, il existe des fonctions de programmation qui permettent d’accéder à ces fonctionnalités et pour les allergiques au code, un custom service broker, appelé Workflow Management (téléchargeable ici) met ces fonctionnalités d’administration disponibles via des smartobjects dans vos applications K2. Lire la suite